QUIÉNES SOMOS

Une initiative innovante pour cartographier, comprendre et agir sur la mobilité humaine dans le contexte du changement climatique et des catastrophes en Amérique latine et dans les Caraïbes

@ Cruz Roja

À l'Observatoire, nous voulons combler deux lacunes importantes. D'une part, il est urgent de générer des preuves et des données scientifiquement étayées pour visualiser, qualifier, quantifier et surveiller les dynamiques de mobilité humaine déclenchées par le changement climatique et la dégradation environnemental (déplacement, migration et relocalisation planifiée) dans le but d'informer les politiques publiques et des mesures concrètes. D'autre part, il est également urgent de placer les besoins et les droits des groupes et communautés affectés au centre de l'élaboration des normes et politiques publiques et de la protection des droits de l'homme.

@ Cruz Roja

Foto: Plataforma sobre Desplazamiento por Desastres (PDD)

NOTRE MISSION

L'Observatoire se concentre sur les personnes qui se déplacent en Amérique latine et dans les Caraïbes en raison du changement climatique, des catastrophes et de la dégradation de l'environnement: celles qui migrent, celles qui sont déplacées de force et celles qui ont besoin d'être délocalisées hors de danger. Par la recherche et le renforcement des capacités, l'Observatoire rassemblera différents acteurs afin de produire et faciliter la diffusion de données et de connaissances, rendre compte des avancés et des nouveaux défis au niveau régional et contribuer aux projets de recherche ou d’autres chantiers en cours, afin de sensibiliser à la réalité sur le terrain de la mobilité humaine liée au changement climatique et à la dégradation de l'environnement, ainsi qu'aux impacts de la mobilité humaine - et l’immobilité - sur les individus et les communautés. Elle soutiendra, grâce aux données et aux connaissances du terrain, des politiques et des solutions durables bien informées et documentées, bien conçues et ciblées, avec une approche fondée sur les droits des personnes et la participation active des populations concernés et inspirée par la justice climatique. Le travail de MOVE-LAM contribuera à mieux reconnaître, protéger et aider les personnes en mouvement et celles qui risquent d'être déplacées de force en Amérique latine et dans les Caraïbes.

NOTRE VISION

Consolider l'Observatoire en tant que plateforme thématique régionale ouverte, accessible et collaborative, créée par et pour l'Amérique latine et les Caraïbes.

VALEURS ET PRINCIPES

L'Observatoire est résolument attachés aux:

  • Principes et aux valeurs fondamentales énoncés dans la Charte des Nations Unies.
  • Respect des normes académiques, éthiques et professionnelles les plus élevées, conformément à la nature académique et apolitique de notre travail.
  • La responsabilité envers ceux qui participent aux sondages et aux entretiens et aux autres activités de l'Observatoire, y compris l'obligation de fournir un retour d'information sur les résultats finaux et les recommandations de nos recherches.
  • L'obligation d'afficher dans toutes les activités une approche résolument fondée sur les droits, ainsi qu’une attention spécifique aux besoins spéciaux, dus à l'âge, le genre et la diversité.
  • Tolérance zéro pour l'exploitation et les abus sexuels (EAS) et travail acharné pour prévenir, protéger et répondre à l'EAS de manière proactive.
  • Tolérance zéro pour le mobbing et autres pratiques interpersonnelles intolérables et illégales, qui sont interdites comme étant tout d’abord nuisibles sur le lieu de travail.

Les objectifs que nous voulons atteindre

1

Collecter, mettre à jour, analyser et diffuser les informations et les données.

2

Recenser les initiatives, les projets et les recherches en cours.

3

Développer des outils, dans un esprit ouvert et collaboratif, afin de partager et échanger des informations avec les différentes parties prenantes de la société civile: universitaires, gouvernements, journalistes, populations touchées, etc.

4

Promouvoir la coopération sur la mobilité humaine, en mobilisant les acteurs les plus pertinents pour produire et analyser les données de façon collective et multidisciplinaire.

5

Améliorer la recherche scientifique afin de soutenir la prise de décision et des actions concrètes.

1

Collecter, mettre à jour, analyser et diffuser les informations et les données.

2

Recenser les initiatives, les projets et les recherches en cours.

3

Développer des outils, dans un esprit ouvert et collaboratif, afin de partager et échanger des informations avec les différentes parties prenantes de la société civile: universitaires, gouvernements, journalistes, populations touchées, etc.

4

Promouvoir la coopération sur la mobilité humaine, en mobilisant les acteurs les plus pertinents pour produire et analyser les données de façon collective et multidisciplinaire.

5

Améliorer la recherche scientifique afin de soutenir la prise de décision et des actions concrètes.

CALENDRIER

2022
 Lancement du site web Lancement d\'un projet de recherche en Amérique central (le Salvador et l’Honduras) avec le financement du Bureau régional pour les Amériques du HCR 
2021
Lancement du premier rapport de MOVE-LAM
2020
Développement des outils MOVE-LAM
2019
 Lancement officiel de MOVE-LAM
2018
Élaboration et conception du projet MOVE-LAM
2017
Partenariat entre l\'Université pour la Paix et RESAMA

FONDATEURS

Université pour la paix - UPEACE

L'UPEACE fait partie de la branche académique des Nations unies, avec un mandat accordé en 1980 par l'Assemblée générale des Nations Unies. Basée au Costa Rica, elle possède également des centres à Addis-Abeba, La Haye, Manille et New York. De plus, elle abrite le Centre de la Charte de la Terre pour l'éducation au développement durable sur son campus de San José/El Rodeo.

Selon sa Constitution, l'UPEACE est appelée à "contribuer à la grande tâche universelle d'éducation à la paix en se consacrant à l'enseignement, à la recherche et à la diffusion des connaissances fondamentales pour le plein épanouissement de la personne humaine et des sociétés par l'étude interdisciplinaire de toutes les questions relatives à la paix" (Charte de l'UPEACE, 1980, article 2).

Sa tâche principale est de former des générations de futurs leaders pour le développement durable, la recherche et consolidation de la paix et la promotion des droits humains, le tout à travers la promotion de l'Agenda 2030 pour le développement durable et des Objectifs de développement durable (ODD). De même, l'UPEACE encourage les efforts visant à concilier la réduction de la pauvreté et la protection de l'environnement et, par le biais de l'Observatoire, cherche à générer des connaissances plus approfondies et de meilleure qualité en ce qui concerne l'impact croissant du changement climatique et des catastrophes, combiné à d'autres facteurs importants et parfois structurels, sur la mobilité humaine.

L'université propose actuellement des programmes de master dans les domaines suivants, entre autres: Études internationales sur la paix; Gestion responsable et développement économique durable; Environnement, développement et paix, avec des spécialisations, par exemple, en sécurité et gouvernance environnementales. Elle propose également des programmes de doctorat en développement durable et en études sur la paix et les conflits, entre autres.

L'Observatoire vise à sensibiliser les États et divers acteurs de la région à la mobilité humaine; à stimuler un effort collectif de collecte, de production et de partage d'informations sur les questions et les grandes tendances de la mobilité humaine; et à transformer ces connaissances scientifiques et techniques en informations pratiques à l'usage des acteurs concernés et intéressés, y compris les populations les plus touchés
Francisco Rojas Aravena Recteur de l'UPEACE
Fransciso Rojas Aravena

Réseau sud-américain pour les migrations environnementales - RESAMA

Fondé en 2010, RESAMA est un réseau indépendant de chercheurs dont la mission est d'œuvrer pour la visibilité, la reconnaissance et la protection des personnes et des communautés à risque et en mouvement, dans le contexte du changement climatique et des catastrophes, avec une approche fondée sur les droits de l'homme et la justice climatique.

Son travail se concentre sur trois grands domaines: la recherche, le lobbying des décideurs politiques et le renforcement des connaissances et la capacité d'action. Avec une vision globale de la migration environnementale, MOVE-LAM s'efforce de promouvoir les échanges entre les différents acteurs et les domaines thématiques interdépendants mais interconnectés comme la migration, de l'aide humanitaire, l'environnement et le climat, le développement durable et les droits humains, le tout dans une perspective résolument régionale.

NOTRE ÉQUIPE

Unir nos forces pour faire des progrès dans la région.

Prof. José Riera-Cézanne Directeur et Fondateur
Dr. Adriana Salcedo Directrice Adjointe chargé des migrations
Dr. Fernanda de Salles Cavedon-Capdeville Directrice Adjointe pour le changement climatique et les catastrophes
Paulina Lesser de la Noi Assistante de direction et de recherche
Dr. Olivia Sylvester Chercheuse en chef pour le changement climatique et les catastrophes
Dr. Beatriz Felipe Pérez Directrice de recherche sur le changement climatique et les catastrophes
Dr. Diogo Andreola Serraglio Chercheuse principal sur le changement climatique et les catastrophes
Dr. Erika Pires Ramos Fondateur et chercheur principale sur le changement climatique et les catastrophes
Ignacio Odriozola M.Sc Chercheur sur le changement climatique et les catastrophes
Dr. Lilian Yamamoto Chercheuse principal sur le changement climatique et les catastrophes
Dr. Zenaida Lauda-Rodríguez Directrice de recherche sur le changement climatique et les catastrophes

Votre collaboration nous est très importante

L'Observatoire ne dispose pas de fonds propres. Chaque individu peut contribuer à son travail. Aidez-nous à continuer à promouvoir une meilleure connaissance de l'impact du changement climatique au niveau des individus et des communautés en Amérique latine et dans les Caraïbes.

Cliquez pour collaborer